MANGEZ DES BONS GRAS POUR PERDRE DU POIDS

» Cela fait longtemps que je voulais aborder ce sujet pointilleux ! Je sais que je prends un risque en vous en

parlant aujourd’hui car nous avons tous des préjugés par rapport aux graisses, largement entretenus par les médias, les laboratoires, les lobbys etc. Je vais tenter de clarifier la situation. »

OMÉGA 3 ET OMÉGA 6 : L’UN NE VA PAS SANS L’AUTRE....

Il y a dans la nature des nutriments que nous ne savons pas fabriquer nous-mêmes et qui nécessitent donc un apport extérieur (vitamine C, oméga 3, oméga 6 etc.) Une équipe suédoise s’est vue attribuer un prix Nobel pour avoir expliqué pourquoi ces « Oméga » sont essentiels à la vie. Ils servent à fabriquer d’innombrables molécules qui régulent la vie cellulaire ; on les appelle des médiateurs cellulaires. Tout le monde a entendu parler du régime crétois, des Japonais centenaires de l’ile d’Okinawa, de la longévité des peuples Inuits (des Esquimaux) tous ces peuples ont en commun un taux élevé d’Oméga 3 dans le sang.

DES ÉTUDES MORTELLES

2 groupes de 300 personnes ayant fait un infarctus ont été sélectionnés. Le premier groupe reçoit un régime riche en Oméga 6, (ce régime est préconisé pour faire baisser le cholestérol depuis plus de 50 ans)et le 2e groupe reçoit un régime riche en Oméga 3. Cette étude a été brusquement arrêtée au bout de 2 ans alors qu’elle devait durer 5 ans, car il y eut 16 morts par récidive d’infarctus dans le groupe Oméga 6, 10 Morts subites, pour seulement 3 dans le groupe Oméga 3 et zéro Mort subite… Personne n’en a entendu parler… Pourtant les industriels et les industries pharmaceutiques ont inondé le marché avec des produits anti cholestérol, des médicaments, des margarines, des biscottes, tout cela étiqueté anti cholestérol mais bourré d’huile de palme qui, vous le savez, est un concentré d’acides gras trans très néfastes pour notre santé.

On sait depuis les années 1975 que les Oméga 3 fluidifient le sang et ont des effets antiagrégants et anti inflammatoire, ce qui évite les problèmes de maladies cardio-vasculaires. Pourtant, il y a une sur-information pour le cholestérol et très peu d’informations sur les Oméga 3.

Pourquoi ?

Les Oméga 3 sont très difficiles à industrialiser et à breveter. C’est difficile de les concentrer, de les raffiner, de les transporter… Définitivement, vous devrez trouver ces nutriments dans vos aliments et non pas dans des médicaments ! Le problème aujourd’hui, c’est que cela devient compliqué de trouver des Oméga 3 dans notre alimentation.

source Marion kaplan

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout